user-solid-circle spoon-knife glass local_pharmacy location phone envelop Icon/Star Created with Sketch.

Divers, Il dépanne une femme à la station d’essence puis est récompensé par 8 ans de salaire

Catégorie

DETAILS

  • Cette histoire se déroule tous les jours, mais celle-ci mérite d’être racontée. Un pompiste sud africain dépanne une femme dans la station d’essence dans laquelle il travaille. Ce geste change sa vie parce qu’il a été récompensé à l’équivalent de 08 années de son travail. Découvrez l’histoire.

     

    C’était en mai 2019 qu’en Afrique du Sud, Monet Van Deventer, une femme de 21 ans et travaillant comme Gestionnaire de compte dans une structure au Cap arrive dans une station pour faire le plein d’essence dans sa voiture. Une fois sur place, elle constate que sa carte électronique de recharge est introuvable. Elle dit donc au pompiste Nkosikho Mbele, 28 ans de ne plus faire le plein d’essence parce qu’elle n’avait pas assez d’argent.

     

    Nkosikho propose donc à sa cliente de lui faire le plein parce qu’elle sera en difficulté s’il arrive qu’elle connaît une panne d’essence sur la voie (la N2) qu’elle va emprunter. Le pompiste ajoute que la dame pourra lui rajouter le reliquat lorsqu’elle sera de nouveau dans la région. Le prêt que Nkosikho Mbele a fait à Monet Van Deventer pour compléter ce qu’elle avait est de 100 Rands soit environ 3000 FCFA. Histoire très simple et banale, n’est ce pas ? Sauf que le jeune pompiste ne savait pas ce qu’il s’en suivra pour son acte de générosité.

     

    Bienfait jamais perdu

     

    Monet, la jeune femme touchée par cet acte de gentillesse le partage sur les réseaux sociaux. Et petit à petit, son post est devenu viral sur les réseaux sociaux en Afrique du Sud jusqu’à ce que les médias locaux ne s’en emparent.

     

    Selon News 24, le pompiste interrogé estime qu’il n'a fait que ce qu'il pensait que les autres ajoutant qu'il est guidé par son cœur.

     

    L’autre réalité touchante et que l’on comprend mieux qu’en Afrique du Sud, c’est que le pompiste est un Noir et la dame, une Blanche. Ce geste a donc touché les coeurs à tous points de vue dans un pays où le racisme est toujours d’actualité.

     

    Pour le jeune pompiste Nkosikho, « en tant que race et peuple unique nous devons travailler ensemble. Il était tôt le matin et qu'il faisait encore nuit, il aurait été dangereux pour elle de se retrouver coincée sur une route aussi fréquentée.»

     

     

    L’histoire ne s’est pas arrêtée là. Monet et son entourage en voyant comment l’histoire touche les cœurs et ramollit les clivages raciaux, décident donc de lancer une page sur Facebook : GoFundMe avec pour objectif d’aider Nkosikho à avoir une vie meilleure.

     

    Après avoir été partagé des dizaines de milliers de fois, l’histoire a permis de récolter 27.000 dollars (18 millions de FCFA), soit l’équivalent de 08 années de service pour ce pompiste du pétrolier Shell.

     

    Son employeur ne pouvant plus rester aphone, Shell décide donc d’égaler les dons que Nkosikho a reçus sur la page Facebook à condition qu’il fasse don de l’argent de la page à une œuvre de charité.

     

    Voilà comment un geste de sympathie, de générosité, d’amour désintéressé peut être reconnu beaucoup plus que nous l’attendons. Soyons bons, soyons gentils, compatissants les uns envers les autres. C’est tout ce qu’il nous restera à la fin de la vie.

     

    Abdoulaye Ali