user-solid-circle spoon-knife glass local_pharmacy location phone envelop Icon/Star Created with Sketch.

People, Dans les coulisses de l'élection Miss Agadez

Catégorie

DETAILS

  • La grande finale de Miss Niger se tiendra ce samedi à Niamey. Si l'engouement a grandi auprès du public, c'est en partie grâce à l'élection de la Miss Agadez, laquelle élection a sucité un buzz sur la toile. Pourquoi un tel tollé ?  Dans  quelles conditions Fatima Waleye a été élue Miss dans la région d'Agadez ? Le promoteur de l'événement Hassane Djobala est revenu sur la question.

     

    Sur la question de savoir si le staff a compris la réaction du public après l'élection de Miss Agadez, Hassane Djobala répond par l'affirmative. "Nous comprenons aisément la réaction de la population à ce niveau à Agadez. Effectivement la toute première Miss du Niger qui a été élue était d’Agadez si je me rappelle bien dans les années 89. Mais ce qui est sûr, ces filles qui répondent à l’attente de la population ne sont pas sorties," informe-t-il.

     

    Avant de développer: " Nous avons lancé un concours national, nous l’avons lancé à l’instar de toutes les filles Nigériennes âgées de 18 à 25 ans et toutes ces filles qui se sentent vraiment prêtes à vivre cette passion sont invitées à s’inscrire. C’est ce qu’a fait Mlle Fatima Walèye d’Agadez que les gens ont critiqué."

     

    " Elle avait ses atouts parce que j’ai toujours dit que la beauté est relative. Alors je pense qu’on doit aussi lui donner sa chance, c’est une fille comme toute autre. Elle a pensé qu’elle pouvait aussi pourquoi pas se jauger à d’autres en tant que femme, c’est son droit le plus absolu et nous respectons ce droit. Quand nous avons lancé ce concours, elles étaient au départ sept pour Agadez, puis finalement trois," détaille-t-il.

     

    "Et parmi les trois elle était la meilleure, c’est elle qui remplissait les critères pour être élue Miss donc nous n’avons pas hésité, nous avons respecté son choix et nous l’avons imposé puisqu’elle s’est imposée. Nous l’avons imposé c’est elle qui sera Miss à Agadez, il n’y aura pas une autre et il était nullement question d’annuler quoi que ce soit parce qu’il y a eu un lancement de concours, il y a eu une date et à cette date il y a eu des candidates et ces candidates ont le droit d’être là. Elle a le droit de se présenter, elle s’est présentée, elle a gagné et elle est là aujourd’hui avec nous à Niamey," a-t-il tranché.

     

    Abdoulaye Ali