user-solid-circle spoon-knife glass local_pharmacy location phone envelop Icon/Star Created with Sketch.

People, Pour divorcer, la femme de Dr Dre veut faire témoigner ses ex-maitresses

Catégorie

DETAILS

  • Le mariage de l’ancien Rappeur et Producteur Américain Dr. Dre va mal et le couple est sur le point de se séparer. En pleine procédure de divorce, sa femme Nicole Young veut faire témoigner les anciennes maîtresses du Producteur pour gagner les millions de dollars en jeu.

     

    Elles sont trois, ces anciennes maîtresses d’André Romelle Young alias Dr. Dre que sa femme Nicole Young voudrait faire témoigner pour remporter les milliards de dollars de son mari. Il s’agirait de Jillian Speer, Kili Anderson et Crystal Rogers mais selon les informations du Daily Mail, aucune de ces femmes ne veut témoigner dans ce procès. Aussi ont-elles engagé l’avocat Kris LeFan afin de s’assurer qu’elles n’auraient pas à le faire.

     

    Pour l’avocat des ex-maîtresses, rien ne prouve que ces femmes ont eu une relation avec Dr. Dre. Il a soutenu que « cela ne ferait, de toute façon aucune différence dans cette affaire puisque l’Etat de Californie est un état de divorce par consentement, et que rapporter ce genre de témoignages à un dossier en cours est souvent inconvenant, et n’est en général pas admis. » Le 27 Octobre dernier, les anciennes maîtresses ont déposé une motion de rejet des citations à comparaître car pour elles, aucune d’entre elles ne dispose « d’informations pertinentes » à apporter à la Cour.

     

    Jillian Speer est Auteure, Compositrice, Interprète et Musicienne, Crystal Rogers ou Crystal Sierra  est une Chanteuse et Actrice ayant co-écrit la chanson Got Me Open qui figurait sur l’album Dr. Dre Presents the Aftermath, paru en 1996 et Kili Anderson est une ancienne Mannequin, aujourd’hui femme d’affaires dans le business de soins de peau, elles auraient toutes eu une liaison avec Dr. Dre en 2013, alors qu’il était marié à Nicole Young. 

                                                                                                                            

    Dès le début de la procédure, les deux parties s’accusent mutuellement. A l’origine du divorce, le Fondateur de Beats Electronics, Dr. Dre accuse sa femme Nicole de détournement de fonds tandis qu’elle l’accuse de violences physiques mentales et s’en est suivi une guerre juridique au cours de laquelle Nicole réclame une pension compensatoire de 2 millions de dollars mensuel. Début Octobre, le juge en charge du dossier a rejeté la requête de Nicole Young en réclamation de 1,5 million de dollars pour frais en tout genre, dont ceux afférents à sa sécurité. Le juge a en outre rejeté sa demande d’avancer le procès, de Janvier à Novembre, mais la procédure n’est pas encore terminée.

     

     Lady Samira