user-solid-circle spoon-knife glass local_pharmacy location phone envelop Icon/Star Created with Sketch.

Politique, Halimatou Maiga démissionne du PNDS Tarayya (Décryptage)

Catégorie

DETAILS

  • L’information ne peut pas passer inaperçue. La jeune militante Halimatou Maiga quitte le parti au pouvoir. Elle était jusque là Secrétaire générale adjointe de la sous-section 4 du parti à Niamey.

     

    Halimatou Maiga, 35 ans et déjà 15 ans de présence dans le marigot politique Nigérien jette l’éponge au sein du parti PNDS TARAYYA au pouvoir.

     

    Si l’information surprend plus d’un, elle n’étonne pas ses proches qui reconnaissent en elles une femme « égale à elle-même » en ce qui concerne ses convictions.

     

    « J’ai adhéré à ce parti cela fait aujourd’hui quinze ans. J’ai épousé ses textes et son idéologie. J’ai servi le parti du mieux que je peux, j’ai aussi servi mon pays durant ces années. Ma vision ne correspond malheureusement plus à la gouvernance de certains organes. Par conséquent je choisis de prendre mes distances avec ces structures de base. J’ai fait ma formation politique avec ce parti mais surtout j’ai eu une grande famille au sein de cette formation. Je me suis investie pleinement chaque fois que le parti a eu à faire appel à ma modeste personne. Aujourd’hui il est temps pour moi de dire au revoir à mes camarades avec beaucoup d’émotions mais je me réconforte parce que nous nous croiserons sur le terrain de la lutte pour une jeunesse plus représentative et un Niger meilleur. J’espère que ce choix vous le comprendrez et que les liens sincères qui ont été tissés survivront,» a-t-elle posté cet après midi sur sa page Facebook avec la copie de la lettre de démission en appui.

     

    Comme on pouvait s’y attendre, la jeune militante très influente sur les réseaux sociaux avec sa dizaine de milliers d’abonnés sur Facebook ne cesse de faire parler d’elle à travers les commentaires des internautes.

     

    Cette démission intervient à quelques mois de décembre 2020 et fait couler beaucoup d’encre. Pour l’heure, Mme Maiga ne s’est pas encore prononcée officiellement.

     

    Ces derniers posts sur sa page personnelle parlent entre autres d’un verset du Saint Corant sur la bonté, de l’inondation à Niamey, de l’équipe de football de Talladje à qui elle a fait un don d’équipements sportifs.

     

    Jusqu’à sa démission cet après-midi, Halimatou Maiga était aussi Secrétaire générale adjointe de l’Organisation des Femmes Tarayya de Niamey, Secrétaire à la Communication de la Commune 4 du parti au pouvoir.

     

    Entre 2017 et 2018, elle fut Déléguée spéciale (Equivalent de Maire) de la Commune 2, la plus vaste de Niamey avant de retourner travailler pour le privé France Télécoms (opérateur d’Orange niger) pour qui elle travaillait depuis des années.

     

    Les prochains jours édifieront davantage sur les raisons de cette démission et surtout l’avenir politique de cette dame connue pour sa liberté de ton même sur des sujets sensibles malgré son appartenance politique.

     

    Abdoulaye Ali