user-solid-circle spoon-knife glass local_pharmacy location phone envelop Icon/Star Created with Sketch.

Réussite, 5 grandes figures noires qui nous inspirent

Catégorie

DETAILS

  • Il existe de grandes figures noires dans l’histoire de l’humanité, qui ont contribué à l’avènement d'un monde nouveau et actuel tel que nous le connaissons aujourd'hui. Du domaine des droits de l’homme au sport, en passant par la littérature ou la musique, beaucoup de noirs ont apporté leur contribution à la construction de la liberté de l'homme noire.

     

     

     

    Le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui,  a traversé des étapes parfois douloureuses, qui ont conduit à l’évolution actuelle.  Beaucoup de figures noires ont joué un rôle très important dans ce processus et leur parcours continu de nous inspirer. Découvrez 5 grandes figures qui nous servent de guide, au milieu de cette légion de combattants et d’activistes.

     

     

     

    Les activistes pacifistes Nelson Mandela et Martin Luther King

     

     

     

    Lorsque le fameux discours « I have a dream » (J’ai fait un rêve) de Martin Luther King, prononcé en 1963 galvanisait les foules et que Luther lui-même mobilisait les masses à travers son combat pour l’égalité entre Noirs et Blancs, couronné par la fin des lois de ségrégation raciales adoptées en 1964, le leader de l’ANC en Afrique du Sud Nelson Mandela entrait en prison pour 27 ans. Mais en 1968 soit quatre ans après l’adoption des lois antiségrégationnistes aux Etats-Unis, l’assassinat du Pasteur Martin Luther King occasionna une recrudescence des violences.

     

     

    Pendant ce temps, de l’autre côté en 1990, la libération de Mandela et la chute du régime raciste de l’apartheid en Afrique du Sud ainsi que l’avènement au pouvoir du leader de la lutte anti-apartheid Nelson Mandela, ont apporté beaucoup d’espoir  aux Hommes de couleurs un peu partout dans le monde.

     

    Leurs combats fut tous les deux récompensé par le Prix Nobel de la Paix, eu égard à leur riposte  non violente et pacifiste contre la ségrégation raciale ici et là.

                                                           

     

                                         

    Les révolutionnaires Malcolm X et Angela Davis

     

     

     

    Figure emblématique du mouvement noir américain des années 70, Malcolm X est l’antipode du pacifiste et Pasteur Martin Luther King. Convertie à l’islam dès sa sortie  de prison, la lutte de Malcolm X pour la cause noire se veut une revendication plus violente des droits de la communauté noire. Lorsqu’il avait 5 ans, son père fut lynché par le Ku Klux Klan, et il fut séparé de sa mère ce qui le poussa à embrasser la délinquance avant de trouver son « salut » dans cette cause de la libération de l’homme noir.

     

     

    Pour sa part, Angela Davis naquit et grandit au milieu des évènements racistes qui forgèrent son militantisme et son engagement pour la cause noire. Lorsqu’à 25 ans elle fut accusée de meurtre dans la fuite de trois prisonniers politiques noirs, elle choisit l’exil. Mais finalement arrêtée, elle fit la prison d’où elle n’en sortira qu’à la suite de mobilisations du monde entier pour réclamer sa libération, après 22 mois de détention. Acquittée, elle finit par rejoindre le mouvement Black Panthers, mouvement révolutionnaire afro-américain créé en 1966 pour la libération des noirs américains.

     

     

    Même après son assassinat en Février 1965, les idées de Malcolm X ont continuées à diriger les luttes des  Blacks Panthers, même après qu’Angela Davis ait rejoins ce mouvement dans son combat pour la cause noire et pour l’émancipation des femmes.

     

     

     

     

    Les sportifs engagés John Carlos et Tommie Smith

     

     

     

     

    Ils ne se revendiquent d’aucun groupe de militants, ils veulent seulement « dénoncer la pauvreté des noirs américains ». A la finale du 200 mètres des Jeux Olympiques de 1968, ils affichaient poing ganté de noir, les yeux rivés au sol, le regard détourné du drapeau américain, des moments historique et fort en émotion de deux athlètes noirs. A l’époque, le « Civil Rights Act » adopté pour l’abolition de la ségrégation raciale n’avait rien résolu et les émeutes survenues à la suite de l’assassinat de Martin Luther King n’ont de cesse de s’amplifier.

     

     

    C’est dans ces circonstances que les deux athlètes furent immédiatement expulsés du village olympique puis interdits de compétition à vie.

     

     

    De fait,  les deux athlètes extraodinaires payeront cher leur acte de bravoure, mais c’est leur descente aux enfers qui sera très violente. Devant les menaces de mort, la femme de Tommie Smith fini par suicider en 1977 et celle de Jonh Carlos demanda le divorce, sous la pression des médias et des boycottés. Mais leur geste restera à jamais gravé dans le catalogue de la lutte pour la libération des peuples noirs. Plus tard d’autres comme Jesse Owens, Pélé ou encore Mohamed Ali leur emboiteront le pas.

     

     

     

    Les poètes activistes Aimé Césaire et Langston Hughes

     

     

     

    Aimé Césaire a suivi les traces de Langston Hughes dans sa célébration de l’âme noire, une fierté qu’ils ont tous les deux passés leur vie à crier au reste du monde. Grand poète et homme politique martiniquais, Aimé Césaire est le  fondateur du mouvement littéraire de la négritude.

     

     

     

    Tout comme pour les combattants de la liberté noire, ce concept de négritude est  forgé autour des années 1930 lors de ses années estudiantines, et vise à combattre non seulement l’oppression culturelle du système colonial français, mais aussi le racisme.  Ils sont tous deux des pionniers de la littéraire noire auxquels s’ajoutent Léopold Sedar Senghor, sénégalais et premier africain à siéger à l'Académie Française et Maya Angelou, poétesse et militante afro-américaine dont les œuvres autobiographiques sont enseignées dans les écoles.

     

     

     

     

    L’abolitionniste historique Frederick Douglass

     

     

     

    Frederick Douglass naquit et grandit en pleine période d’esclavage. Il fascinait par l’éloquence de son talent d’orateur, aussi s’engagea-t-il dans le mouvement abolitionniste. Ainsi, il initie ses semblables à la lecture, à l’éducation et aux idées pour faire grandir l’émancipation du peuple noir opprimé à chaque étape de sa vie. Après l’abolition de l’esclavage aux États-Unis en 1863 par Abraham Lincoln le seizième président des États-Unis, Frederick Douglass occupa des fonctions politiques importantes. Il milita aussi surtout pour l’adoption des 13è, 14è et 15e amendements de la Constitution américaine et qui concerne  justement l’abolition de l’esclavage, la définition de la citoyenneté et l’interdiction du déni du droit de vote fondé sur la race et la couleur.

     

     

    Frederick Douglass  et d'Abraham Lincoln le président républicain qui changea l'Histoire, restent les deux grandes figures de l’abolition de l’esclavage.

     

     

     

     

     

    Assion HOUESSOU