user-solid-circle spoon-knife glass local_pharmacy location phone envelop Icon/Star Created with Sketch.

Réussite, I. Mariama, Promotrice de Zamany Accessory, « N’entreprenez pas par effet de mode »

Catégorie

DETAILS

  • Dans la rubrique réussite cette semaine, nous allons à la rencontre de Mariama Illiassou, la Promotrice de la marque d’accessoires Zamany. Zamany est une marque d’accessoires pour femmes, fait à base de matières locales biodégradables et confectionnés exclusivement à la main. Elle a accordé une interview à agendaniamey.com le 14 Septembre dernier en marge d’une séance de réseautage dans les locaux du Centre Incubateur des Petites et Moyennes Entreprises (Cipmen).

     

    Zamany est une marque d’accessoires pour femmes confectionnée exclusivement à la main. Lancé en fin 2016, Zamany existe depuis bientôt 4 ans. A l’origine, Zamany est un projet qui date de bien avant la fin des études universitaires de madame Mariama.

     

    « Nous avons des ressources potentielles de matières formidables à exploiter, comme si nous dormons sur des mines d’or, mais que malheureusement les gens ne s’en rendent pas comptent. Alors je me suis lancé à moi-même le défi de faire valoir et faire voir ce que je vaux et ce que j’ai,» dit-elle.

     

    Ce qui fait l’originalité de cette marque d’accessoires, « c’est vraiment le côté authentique, des accessoires Zamany. Après il y a plein d’autres facteurs qui entrent en jeu mais c’est surtout ce volet-là qui fait la différence. On travaille beaucoup sur l’innovation et sur le côté original et authentique ».

     

    Actuellement Zamany Accessory produit environ 35-40 sacs par semaine, ce qui n’était pas possible dans le passé, pour des choses qui sont faites à la main. Surtout que toute la chaine de fabrication et de confection est faite sur place. « Avant on pouvait mettre toute une semaine pour arriver à finaliser un ou deux sacs. Aujourd’hui grâce à la détermination et aussi grâce à une ligne directrice qu’on a suivie, on a réussi à augmenter notre capacité de production, ce qui nous a justement incités à ouvrir un show-room pour donner l’accès à tout le monde ».

     

    A ce jour, la capacité de production de Zamany a triplé grâce à la détermination de l’équipe. « Cela a demandé des sacrifices mais aussi ce qu’il faut savoir c’est que plus ta capacité de production augmente, plus ton chiffre d’affaire augmente et plus tes dépenses aussi augmentent. Donc c’est une balance, un équilibre qui demande continuellement de faire des efforts.

     

    Mais l’aventure n’a pas été facile comme Mariama Illiassou le pensait. Entre les déceptions et les peines d’une bataille ardue, Zamany écrit son histoire.

     

    «On a traversé des choses pas très évidentes, il faut être prêt psychologiquement et aussi même physiquement avant d’y faire face. C’est vrai qu’au début les choses n’étaient pas évidentes mais aujourd’hui on a réussi à ouvrir notre premier show-room ici à Niamey ».

     

    La Promotrice met aussi l’accent sur la concurrence déloyale, un fait qu’elle déplore mais avec lequel elle a appris à vivre : « les gens ont ce complexe que quand quelque chose commence à marcher, tout le monde se met à faire la même chose. Ça c’est quelque chose qui est dommage mais auquel il faut faire face tôt ou tard et se dire que, même si les gens commencent à copier mon article et à me mettre les bâtons dans les roues, que je puisse avoir une longueur d’avance et me différencier. Si parce que moi je fais du Zamany, vous vous mettez aussi à faire du Zamany, dix mille personnes ont beau essayé de faire la même chose, tant que vous n’avez pas la même façon de travailler et la même façon de faire les choses ça ne sera jamais pareil ;» déplore-t-elle.

     

    Poursuivant dans la logique de la Covid-19 qui a touché toutes les couches socio-professionnelles, la Promotrice raconte. « A un moment donné, on était obligé de fermer boutique jusqu’à ce que les choses se tassent. La boutique était fermée certes, mais la production continuait parce que comme je le dis souvent derrière Zamany, il y a un fort côté social qui ne nous donne pas le courage d’abandonner toutes ces femmes rurales, ces mamans du village qui sont insérées dans l’activité Zamany».

     

    Avant de finir, Mariama Illiassou n’a pas manqué d’adresser un encouragement aux jeunes entrepreneurs et des conseils à ceux qui veulent se lancer dans l’aventure. « N’entreprenez pas par effet de mode, entreprenez parce que vous le voulez, parce que vous avez un projet auquel vous croyez et parce que vous avez l’amour de ce que vous voulez faire. Et si vous voulez entreprendre, n’attendez pas les millions. Commencez avec les moyens de bord et soyez réaliste mais surtout raisonnable, ce que je veux dire c’est les 3 P, Passion, Persévérance et il faut vraiment aimer ce que vous faites. Avec ça vous pourrez aller loin ».

     

    Assion HOUESSOU