user-solid-circle spoon-knife glass local_pharmacy location phone envelop Icon/Star Created with Sketch.

Tic, Instagram veille désormais aux publicités des Influenceurs sur son réseau

Catégorie

DETAILS

  • Au Royaume-Uni, les publicités des Influenceurs sont passés à la loupe depuis qu’une enquête du Régulateur de la concurrence est ouverte. Cette enquête devra stopper les publicités qui ne disent pas leurs noms.

     

    Une enquête vise à freiner les publicités sous-entendues des Influenceurs sur Instagram en Angleterre.

     

    Le marketing fait vivre les Influenceurs et ils sont sollicités par les marques pour faire la publicité de leurs produits dans leurs différentes publications. Mais ces publicités ne sont toujours officielles mais sous-entendues.

     

    C’est cette pratique que veut empêcher la Competition and Markets Authority (CMA) au Royaume-Uni lors de son enquête sur les publicités dissimulées ou sous-entendues sur Instagram. Elle s’est dite préoccupée.

     

    En effet, au Royaume-Uni, la loi exige que les internautes soient informés lorsqu’une publication cache une publicité. Mais cette loi n’est pas respectée comme le déplore Andrea Coscelli, Directeur général de la Competition and Markets Authority (CMA) : « Pendant trop longtemps, les principales plateformes ont évité d’assumer la responsabilité de la publicité cachée sur leur site,» a-t-il affirmé. Pour répondre aux préoccupations de la CMA, Instagram impose de nouvelles mesures.

     

    Cette décision est la bienvenue car selon le Directeur général de la CMA. « Cet engagement à lutter contre les publicités cachées et à réformer la façon dont les gens publient sur Instagram – ce qui rend difficile pour les utilisateurs d’ignorer la loi – est un pas en avant bienvenu. Ces changements signifient que les entreprises n’auront aucune excuse pour ignorer la manière dont leurs marques sont annoncées, ce qui rendra la vie beaucoup plus difficile pour ceux qui ne sont pas francs et honnêtes avec leurs abonnés,» a-t-il ajouté.

     

    Le journal « The Gardian » a détaillé qu’ « Instagram va afficher un message demandant à l’influenceur s’il a été rémunéré pour faire la promotion d’un produit, avant d’envoyer une publication. Et deuxièmement, le réseau social va aussi développer un algorithme qui sera en mesure de détecter les publicités dissimulées,» peut-on lire sur le site d’information pressecitron.

     

    Pour sa part, Facebook est ravi de collaborer avec le régulateur Britannique et se montre rassurant parlant des « efforts continus pour aider les gens à être transparents quand ils sont payés pour publier du contenu sur Instagram.»

     

    Désormais Facebook et Instagram proposent la fonctionnalité « contenu de marque » qui oblige les influenceurs de déclarer l’entreprise qui fait la publicité. Outre cette obligation, cette fonctionnalité a des avantages car elle permet à l’annonceur de contrôler les performances d’une publication.

     

    Notons que ces restrictions qu’impose Instagram ne concernent que les utilisateurs Britanniques et les publications qui ciblent le Royaume-Uni.

     

    Assion HOUESSOU