Niger, Il perd un proche à l’hôpital national de Niamey et pête un câble sur la toile

Un Nigérien a perdu sa nièce à l’hôpital national dans des circonstances désagréables. Chagriné, il publie un post pour dénoncer, la toile est émue.

La toile émue après le coup de gueule d’un Nigérien qui a perdu sa nièce à l’hôpital national de Niamey.

« Ce post pour dire ce qui se passe a l’hôpital National de Niamey, j’ai amené ma nièce aujourd’hui à la Pédiatrie de l’hôpital. Alors les agents ont abandonné la malade pour aller à une réunion pendant que la fille était sous oxygène. Il  y a eu plus de trois coupures d’électricité. L’oxygène s’est arrêté à chaque fois qu’il  y a coupure et ainsi ma nièce est décédée par la négligence des agents de garde, la nuit du 7 au 8 juin. Et voilà que le médecin Chef essaie de me parler mal après le  décès de ma nièce comme quoi il ne veulent pas reconnaitre qu’ils ont abandonné une urgence pour aller à une réunion.  

La fille est morte sur les pieds de sa tante assise sur une chaise, » lit-on sur son post relayé par la page Facebook #227nigerbuzz.

Poursuivant ses propos, l’internaute a appelé les autorités notamment le Ministre en charge de la Santé  à agir pour que d’autres personnes ne subissent le même sort.

 « J’interpelle le Ministre ou même le haut sommet de l’Etat pour corriger ses insuffisances des agents de santé de la Pédiatrie de l’hôpital national de Niamey. Monsieur le Ministre, stp faut faire une mission surprise a la Pédiatrie le matin très tôt ou la nuit et inchallahou vous allez constate de vous-même,» a-t-il conclu.

La nouvelle a suscité de vives réactions sur le net et sur Facebook notamment chacun y va de son commentaire.  Pour certains, il est temps que des sanctions tombent.

« Ça mérite une sanction pour éviter d’autres cas,» s’est révolté une internaute.

D’autres se sont plutôt interrogés. « Je ne pense que ce Pediatre puisse te parler mal. C’est un médecin très patient et disponible, toujours à l’écoute de l’enfant et des parents. Il est également observateur, attentif, rigoureux et précis voilà ses qualités que je peux citer en tant que maman d’une des ses patientes. Donc de grâce arrêter de salir les noms de gens pardon, » a commenté un autre.

 D’autres encore interpellent à la vérification des faits. Ils appellent à l’apaisement et à la compréhension.

« Vérifiez votre information car le service des urgences pédiatriques est l’un des services les plus dynamiques de l’hôpital et le Dr X (nous protégeons le nom du médecin exprès, ndlr) est très rigoureux et je peux jurer que la petite n’a pas été abandonnée pour une réunion. Donnez nous l’heure du décès peut être les agents étaient au Staff et peut être même que c’est le dossier de ta nièce ils ont présenté pour mieux la prendre en charge. Renseignez vous et essayez de comprendre il ne suffit pas seulement de critiqué le travail d’une personne, » a-t-il écrit.

Mais dites-moi, c’est quelle réunion on fait la nuit pendant la garde ? » commande un autre.

Il a ajouté : « Aux urgences pédiatriques, il y a toujours le médecins, les DES1,2,3 , les EM7, les EM6, les EM5, les infirmiers, les infirmiers stagiaires. Je peux être d’accord pour les coupures et même le manque d’oxygène à l’hôpital national mais abandon des agents NON.

Vous savez c’est très facile de se lever et jeter tout un discrédit sur les agents de santé mais sachez que nous sommes des humains qui ont choisi ce métier noble juste pour le bien de nos patients. C’est vrai qu’il y a des manquements à tous les niveaux, mais est-ce la faute aux agents de santé.»

Mais pendant ce temps, d’autres ne désarment pas : « Nous sommes bien au Niger on aura tout vu mon frère,» a écrit une internaute. Et l’autre de renchérir : « Cela a été toujours comme ça à l’hôpital, ils ne respectent pas les patients et ils les ignorent. » « L’hôpital vraiment c’est très grave. J’étais tout récemment à la neurologie avec ma cousine soufrante pour une consultation, pour moi elle doit être consulter sur place, malheureusement pour moi, que ce que je reçois, c’est un rendez-vous de deux(2)mois. Kay subhanalah, qu’Allah nous vienne en aide, » disait un autre.

Assion Houessou

Exit mobile version