WEBZINE

Elle dénonce un harcèlement et se fait bruler vive par ses camarades de classe

Le drame s’est produit au Bangladesh. Nusrat Jahan Rafi, jeune étudiante de 19 ans est morte le 10 avril dernier des suites de brûlures au 3ème degré. Ses tortionnaires ne sont autres que ses camarades. Quelques jours plus tôt, la jeune fille avait accusé le Directeur de l’établissement où elle était inscrite d’harcèlement.

On ne s’explique pas comment une telle chose a pu se produire. Une fille qui porte plainte pour des faits d’harcèlements à l’encontre de son Directeur et se retrouve brulée vive par ses camarades de classe.

Selon la reconstitution faite par la police locale, l’adolescente avait été entraînée sur le toit de l’école par ses camarades qui l’obligeait à retirer sa plainte contre le Directeur. Face à son refus, ces derniers l’ont aspergé de Kérosène avant d’y mettre le feu. Brûlée à 80 % elle sera évacuée à l’hôpital avant de succomber à ses blessures. Avant de décéder elle a pu faire une vidéo dans laquelle elle maintenait ses accusations et identifiait certains de ses agresseurs.

Sa mort tragique a suscité une vague d’indignation dans le pays. Les plus hautes autorités du pays, ont réagi et promis que justice sera faite.

Le Bangladesh est un pays où des agressions et viols contre les femmes sont fréquentes, mais la réaction des forces de l’ordre pour résoudre ce genre d’affaire n’est pas des plus rapides.

Sekhmet.B.

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page