TIC

TIC, Avez-vous Facebook sur votre iPhone ? Désinstallez-la maintenant ! (Experts)

La nouvelle ne plaira pas à plus d’un, mais ce sont des conseils prodigués par des experts en sécurité informatique. Après une enquête, ces derniers se sont rendus compte que Facebook espionne et suit le mouvement de ses consommateurs qui utilisent l’application Facebook sur leur mobile. Voici comment cela se passe.

Des experts conseillent de désinstaller d’urgence l’application Facebook sur vos iPhones parce que vos données personnelles sont espionnées.

Talal Haj Bakry et Tommy Mysk, tous des chercheurs en sécurité informatique rapportent après une enquête au journal « Forbes» que l’application iOS de Facebook espionne sans retenue les utilisateurs.

Et c’est grâce aux données fournies par l’accéléromètre des Smartphones que l’espionnage se poursuit. Cet accéléromètre détecte l’orientation du Smartphone et ses mouvements.

Le capteur (accéléromètre) intégré à l’iPhone est responsable du pivotage de l’iPhone de manière horizontale ou verticale. Et cela permet au géant des réseaux sociaux de calculer facilement le nombre de pas réalisés en une journée puisqu’il enregistre les accélérations, les mouvements et les chocs.

Toujours selon les experts, « Facebook lit les données de l’accéléromètre tout le temps. Si vous n’autorisez pas Facebook à accéder à votre position, l’application peut toujours déduire votre emplacement exact en vous regroupant avec des utilisateurs correspondant au même modèle de vibrations que celui enregistré par votre accéléromètre téléphonique. »

L’accéléromètre est une puissante fonctionnalité intégrée. Il n’est pas seulement capable de détecter votre position géographique même si vous ne l’activez pas. Ils peuvent aussi détecter la fréquence cardiaque ou les mouvements.

Pour éviter cela, les chercheurs conseillent de suivre le fil d’actualité de Facebook depuis un navigateur web, Chrome, Safari par exemple… plutôt que d’installer Facebook sur votre iPhone. Ce contournement empêche Facebook de collecter des données via l’accéléromètre.

Si Facebook capte des informations sans autorisation grâce à l’accéléromètre, c’est qu’il le fait aussi sur Instagram, Messenger et WhatsApp qui sont ses produits.

Contacté par nos confrères de « Forbes », Facebook a essayé de se défendre. « Nous utilisons les données de l’accéléromètre pour nous assurer que certains types de fonctionnalités liées à l’appareil photo telles que le panoramique pour une photo à 360 degrés ou pour l’appareil photo fonctionnent, » a expliqué le groupe sans évoquer l’espionnage.

Lady Samira

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page