Energie et Hydrocarbures

43 milliards de Fcfa de la France pour l’accès à l’électricité et renforcer la sécurité alimentaire

Le Niger et la France ont signé deux conventions relatives à l’accès à l’électricité et au renforcement de la sécurité alimentaire d’une valeur de 43 milliards de Fcfa. Ce financement dont bénéficiera le Niger au travers de l’AFD (Agence française de développement) va en phase avec la volonté des deux pays à s’attaquer simultanément à la sécurité tout en impulsant la dynamique de développement au Niger.

Le Niger bénéficiera de 43 milliards de Fcfa de la France au travers de l’AFD (Agence française de développement).

La signature de deux conventions a eu lieu vendredi matin entre la délégation française conduite par la ministre Française de l’Europe et des Affaires étrangères Catherine Colonna et celle du Niger conduite par son homologue Hassoumi Massaoudou.

Le déplacement de la cheffe de la Diplomatie française à Niamey vendredi en compagnie de son homologue de l’Armée Sebastien Lecornnu pour discuter des détails liés à l’arrivée des forces françaises et européennes au Niger dans la lutte contre le terrorisme prouve la dualité politique de renforcer la sécurité tout en soutenant le développement.

Ainsi, 43 milliards de Fcfa seront débloqués pour soutenir deux domaines : l’accès à l’électricité et la sécurité alimentaire.

33 milliards de Fcfa permettront de financer une partie du Projet de Renforcement des réseaux de Distribution et d’Amélioration d’accès à l’électricité (PREDAC). L’objectif visé par ce projet est de permettre à la NIGELEC de réaliser 180.000 nouvelles connexions au réseau national surtout que le Niger veut atteindre un taux de 85% de couverture électrique sur son territoire d’ici 2035. Ainsi, 2 millions de personnes supplémentaires auront accès à l’électricité dans le pays y compris les mosquées, centres de santé, marchés, écoles, entreprises, etc.

Sécurité alimentaire

Les 10 milliards de Fcfa restants seront octroyés sous forme d’aide budgétaire. 5,2 milliards de Fcfa permettra de reconstituer les stocks nationaux de sécurité alimentaire destinés aux distributions gratuites de vivres en vue de soutenir les populations les plus défavorisées et touchées par la mauvaise saison agricole.

3,3 milliards de Fcfa seront destinés au renforcement des finances publiques et 1,3 milliard de Fcfa permettra de rétablir les services essentiels dans les zones de conflit par une dotation à la Haute Autorité pour la Consolidation de la Paix (HACP).

Lady Samira agendaniamey.com

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page