Education

Les enfants demandent la protection contre la mendicité et le mariage précoce (Discours Journée de l’enfant)

La journée de l’enfant africain a été célébré hier. Au Niger, la Première dame Hadiza Bazoum a effectué le déplacement à Kantché dans la région de Zinder pour la célébration nationale. Les enfants ont profité de sa présence pour transmettre un message au Président de la République. Voici l’intégralité du message.

Chère Tantie Hadiza Bazoum,
Nous vous remercions d’avoir fait le déplacement jusqu’à Kantché pour célébrer la fête des enfants, notre fête.
Nous vous en remercions et nous étendons nos sincères reconnaissances à notre ministre de tutelle, Tantie Allahoury Aminata Zourkaleini qui nous a accordés un dialogue hier. Merci d’être des championnes pour la cause des enfants du Niger, vos chères progénitures.

Nous saisissons cette occasion pour saluer l’engagement et l’accompagnement de tous les partenaires nationaux et internationaux qui œuvrent pour le bien-être des enfants au Niger.
Chère Tantie Hadiza Bazoum,
Nous voudrions que vous soyez notre porte-voix auprès de notre Tonton, Son Excellence Mohamed Bazoum, Président de la République du Niger, champion par excellence pour la cause des enfants en général et celle des filles en particulier. A votre retour à Niamey, nous voudrions que vous lui transmettiez le message de plaidoyer ci-dessous des enfants au Niger :
Cher Tonton, Son Excellence Mohamed Bazoum, Président de la République du Niger, notre champion, Nous saluons votre engagement pour les enfants et nous vous demandons de continuer votre combat pour que tous les enfants au Niger sans exception de race, ethnie, couleur, genre, religion, handicaps puissent survivre, avoir accès à une éducation de qualité et qu’ils soient tous protégés contre toutes sortes de dangers : mendicité, mariages d’enfants, trafics, recrutements d’enfants, etc. Nous vous demandons de faciliter la participation des enfants à la gouvernance démocratique, tenir compte de leurs besoins spécifiques dans la formulation des programmes et politiques.
Nous vous demandons de poursuivre votre lutte farouche contre le mariage des enfants, en tant que champion africain pour la cause des filles du continent. Nous pensons que l’éducation massive des filles peut être un frein aux mariages des enfants. Donc, nous vous demandons d’allouer au moins 5% du budget national à la scolarisation des filles.
Nous vous demandons d’œuvrer pour la sécurité dans les écoles, faciliter l’accès à l’éducation aux enfants déplacés des localités affectées par les conflits et de travailler en urgence sur la prise en charge des enfants « talibés » en vue de leur réinsertion socioprofessionnelle. Nous vous demandons de continuer à vous atteler à ce que tous les enfants vivant avec handicap soient scolarisés normalement et que la lutte contre le travail et la traite des enfants soient l’un de vos chevaux de bataille.
Enfin, nous vous demandons de nous accorder une audience dans votre agenda ultra chargé du 3 aout, pour parler de vive voix avec les entants au Niger.
Pour finir, nous formulons le vœu qu’à l’horizon 2030, le Niger soit paisible, prospère où il fait bon vivre pour les enfants.

Nous vous remercions.

Kantché, le 16 juin 2022
Les enfants du Niger

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page