Politique

Rapport Cour des comptes, Des membres de la société civile demandent l’arrestation des fautifs

Un collectif d’organisations de la société civile demandent l’arrestation des fautifs de malversations financières révélées dans le rapport général public de la Cour des comptes.

Le Réseau des Organisations pour la Transparence et l’Analyse Budgétaire (ROTAB Niger), le réseau nigérien anti-corruption (RENAC) et Tournons La Page Niger (TLP Niger), tous des organisations de la société civile demandent l’arrestation des fautifs de malversations financières révélées dans le rapport général public de la Cour des comptes.

Dans une lettre ouverte adressée au Procureur de la République, ils demandent au Procureur de « poursuivre et appréhender toutes les personnes qui seraient impliquées dans les malversations financières révélées par une haute juridiction de notre pays. »

Ci-dessous le contenu intégral de la lettre.

Lady Samira

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page