Divers

USA, 7 Noirs graciés hier 70 ans après leur exécution pour viol supposé sur une Blanche

Un groupe d’hommes Noirs exécutés dans l’Etat de Virginie en 1951 aux USA a obtenu hier une grâce à titre posthume, 70 ans après leur mis à mort par la justice. Ils étaient accusés d’avoir violé une dame Blanche de 32 ans dans des conditions que la justice juge floue et partiale.

Les 7 hommes Noirs connus sous le nom de Martinsville Seven condamnés à mort en 1951 ont été graciés hier aux USA par le gouverneur Ralph Northam.

Ils étaient reconnus coupables de viol sur Ruby Stroud Floyd, 32 ans. Cette dame Blanche s’était rendue dans le quartier à dominance noire de Martinsville le 08 janvier 1949 pour collecter de l’argent pour les vêtements vendus.

Selon les faits, la dame a raconté avoir passé deux heures de temps devant un groupe d’hommes Noirs buvant près d’une voie ferrée. Elle accuse l’un des hommes de l’avoir agressé avant que certains d’entre eux ne la violent à plusieurs reprises et la menaçant de se taire de risque de se faire tuer.

La Police a donc gardé à vue 7 hommes Noirs. Alors qu’eux tous ont avoué avoir violé la dame, l’on se rend compte aujourd’hui que la description des événements différait l’un de l’autre et tous avaient plaidé non coupable pour avoir eu recours à la force.

Pis, plusieurs d’entre eux étaient analphabètes dont ne pouvaient pas lire, aucun n’avait eu droit à un avocat présent lors de la signature des aveux. Conséquence, 8 jours ont suffi pour leur condamnation par un jury entièrement blancs.

A la fin de 2020, la famille du groupes d’hommes a demandé pour une seconde fois au Gouverneur d’accorder une grâce à titre posthume à cause de leur condamnation dans une totale inéquité.

Ce qui leur a été accordé par le Gouverneur hier reconnaissant que les accusés n’ont pas eu droit à une justice équitable.

Frank Hairston Jr. (18 ans), Booker T. Millner (19 ans), Francis DeSales Grayson (37 ans), Howard Lee Hairston (18 ans), James Luther Hairston (20 ans), Joe Henry Hampton (19 ans) et John Claybon Taylor  (21), de Martinsville, exécutés en février 1951 sont donc graciés à titre posthume.

C’est cette année que l’Etat de Virginie a aboli la peine de mort même si la Cour suprême des USA a statué depuis 1977 que l’imposition de la peine de mort dans les cas de viol équivalait à une peine cruelle et inhabituelle en vertu de la Constitution.

Les archives de l’Etat de virginie montrent que de 1908 jusqu’en 1951 que la Virginie applique la chaise électrique, 45 personnes exécutées pour viol étaient toutes noires.

Le Gouverneur Ralph Northam utilise fréquemment le pardon depuis sa prise de fonction pour réparer certains torts causés par l’appareil judiciaire de son Etat. En juillet dernier, Bobbie Morman Jr a été gracié 22 ans après sa condamnation pour une affaire de fusillade à Norfolk durant laquelle personne n’a été blessé. Le mois dernier, c’est Emerson Eugene Stephens qui a été gracié 32 ans après sa condamnation pour un meurtre qu’il n’a pas commis.

Abdoulaye Ali

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page