AgendaArtBon planCultureLoisirsMusique

15 événements culturels et de divertissement font l’agenda de cette semaine

L’agenda de cette semaine est plein à craquer avec des bons plans aussi riches que diversifiés. Vous aimez vous détendre, vous faire plaisir durant vos heures libres, lecture, poésie, conte, cinéma, danse, conférence, débat, concert, chacun pourra trouver pour son compte. Le meilleur de la culture, des loisirs et du divertissement, c’est avec agendaniamey.com.

L’agenda de cette semaine annonce la tenue d’une quinzaine d’activités/événements culturels et de divertissement à Niamey cette semaine. Si vous désirez donc connaître le meilleur de la culture, des loisirs et du divertissement, suivez le guide.

LECTURE – LA RENTRÉE DU LIVRE JEUNESSE

Démarrons avec la lecture. Oui, elle nourrit l’âme. Pour une rentrée du livre jeunesse époustouflante, les Éditions « Gashingo » et la Librairie « La Farandole des livres » vous convient à la présentation de 1001 activités autour du livre, un ouvrage haut en couleurs et plein de surprises qui fera découvrir les joies de la lecture aux enfants comme aux adultes. Ce bon moment de loisirs, de rencontres autour de la lecture se tiendra cet après-midi à 14 heures 30 à l’espace Jeunesse du CCFN. Entrée libre donnant droit à un goûter à la fin.

CINEMA – PROJECTION DEBAT EN HOMMAGE A ZALIKA SOULEY

Elle reste immortelle à travers ses œuvres. La pionnière du cinéma féminin en Afrique, la cinéaste Zalika Souley décédée en juillet dernier sera honorée à travers le film « LE RETOUR D’UN AVENTURIER » de Moustapha Alassane. Ce film dans lequel Zalika Souley a joué en 1966 (à l’âge de 19 ans) en tant que première femme actrice de cinéma du continent a été restauré en 2019 et sera projeté au CCFN ce soir à 19h30. Le film raconte l’histoire de Jimmy, de retour d’un voyage aux États-Unis, revient dans son village au Niger. Il rapporte en cadeau à ses amis des panoplies complètes de cow-boys du Far West. Dorénavant, ainsi habillés de mythologie américaine, ils ne s’appellent plus Kali, Ibrahim ou Boubakar, mais Black Cooper, James Kelly, Casse-Tout ou encore Reine Christine. Et, à l’instar de ce qu’ils imaginent être une vraie bande de cow-boys, ils vont mettre à sac la région, provoquant la colère des villageois. Voilà une occasion de connaître la pionnière du cinéma qu’elle était ou de se remémmorer de tout le travail qu’elle a abattu pour que le cinéma africain soit respeté aujourd’hui. Voilé un bon plan de culture et de divertissement en semaine pour vous.

CAFE PHILO – Le travail : aliénation ou libération humaine?

Tous ceux qui ont fait les cours de philospophie au lycée se rappellent de cette question. Et bien, elle sera débattue dans Café philo en présence d’Abdoul Baki Issoufou, doctorant au Département de Philosophie, Culture et Communication de l’UAM. La pensée sera donc libérée ce mercredi soir à partir de 16h30 au CCFN. Si le cinéma ne vous intéresse pas, le débat vous fera peut être du bien !

CONTE – Wassila la peintre

L’agenda a pensé à ceux qui aiment les contes sous l’arbre à palabres comme cela est de tradition en Afrique. Ce mercredi soir, « histoire – raconte » parlera de Wassila, une jeune fille peintre malentendante mais pétrie de talent qui s’exprime à travers la peinture. Comme quoi, chacun a sa destinée, il suffit de la reconnaître et la vivre pleinement ! Ce sera au CCFN toujours à 16h30 au petit auditorium.

RENCONTRES CHORÉGRAPHIQUES TENDANCES

Vendredi, les amoureux de la danse pourront bien démarrer le weekend. A partir de 21 heures au théâtre en plein air du CCFN, une soirée de spectacles de danse contemporaine aura lieu pour évoquer les sentiments humains mis à l’épreuve du temps, parfois contradictoires ou violents.

« Hidjay » (mariage) de Loulou Véro et Bboy Omar (Asso K-Danse) Duo présenté dans le cadre de Africa2020 au Théâtre Paris-Villette (Festival Génération A) ouvrira le bal. La pièce raconte l’histoire de deux jeunes qui décident de s’unir en pensant que leur seul amour suffira. Mais qui sont rattrapés par les réalités de leur âge.

Cette prestation sera suivie d’un autre talent de la danse contemporaine. Dans « Miroir de l’âme », Joël Moulaye (Compagnie ADC) est présenté pour la pré-sélection des Jeux de la Francophonie 2021. Cette pièce bénéficiant d’une résidence Villa Jean Rouch au CCFN comme la première est une sorte d’examen de conscience qui interroge la complexité de la nature humaine soumise aux multiples visages de ses émotions fluctuantes.

Vous allez aussi bien vous régaler au travers de la pièce « Troubles » de Maman Sani (Compagnie Néma) Solo crée au Pavillon Noir à Aix-en Provence (France) en 2014. La pièce questionne la limite de ce que l’on peut contrôler dans le fonctionnement de notre cerveau : dépendance et indépendance vis-à-vis de soi-même, de son propre corps, des limites posées par les autres et par l’environnement. Tout ceci exprimé à travers la danse, venez vous connecter au monde créatif pour libérer l’imagination et apprécier le talent des artistes. L’entrée est à 1000 Fcfa et 500 Fcfa pour les abonnés.

QUESTION DE DROIT – La protection des réfugiés dans un contexte d’afflux massif

Continuons à découvrir les événements inscrits dans cet agenda de la semaine pour meilleur de la culture et du divertissement. Nous restons au CCFN pour le débat autour des questions de droit. Et cette semaine, la protection des réfugiés sera au menu des discussions. Une invitée en la personne de Mme Gogé Maimouna Gajibo, directrice générale de l’Agence Nationale de Lutte contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants sera présente pour partager aussi des réalités sur le travail qu’elle abat avec son équipe. Si vous aimez vous cultiver, apprendre davantage sur les enjeux de l’heure, voici un bon plan pour vous. Ce sera ce samedi à partir de 16h30.

RENCONTRES CHORÉGRAPHIQUES TENDANCES

Les rencontres chorégraphiques tendance se poursuivront le samedi 30 octobre 2021 toujours à 21 heures au théâtre en plein air pour le meilleur de la culture et du divertissement au Niger. Si vous êtes amoureux de la danse, venez jouir de plaisir sous les pas de danse tradi-moderne de la pièce « Amazones du Roi Behanzin » de Serge Amoussou-Guenou (Cie Nobless Dance-Bénin). 4 femmes originaires du Mali, du Burkina et du Niger forment ce groupe dont le spactacle proposé retrace la vie, à la fin du 19ème siècle, des guerrières amazones du Roi du Dahomey, ces femmes libres, courageuses, vigoureuses, indépendantes qui vivaient par et pour elles-mêmes. Les amoureux de la danse sont en tout cas bien servis ce week-end. Entrée, 1000 Fcfa et 500 Fcfa pour les abonnés du CCFN

CINEMA – ALDA ET MARIA

Plus tôt dans l’après-midi de ce samedi, le grand auditorium du CCFN servira de cadre pour la projection du film angolais ALDA ET MARIA. Deux sœurs de 16 et 17 ans arrivent d’Angola pour fuir la guerre. Livrées à elles-mêmes, elles vont devoir apprendre à survivre sans argent, dans la banlieue de cette ville étrangère (Lisbonne au Portugal). Le film est riche en émotions et plein d’enseignement. C’est un bon plan pour passer du temps seul, à deux ou entre amis si vous avez du temps libre entre 16h30 et 18 heures. Entrée libre (gratuite)

LIRE ENSEMBLE – LA CHÈVRE DE MA MÈRE de Ricardo KANIAMA

Les amoureux de la lecture pourront nourrir leur âme tôt à 9 heures ce samedi au petit auditorium du CCFN. L’ouvrage LA CHÈVRE DE MA MÈRE de Ricardo KANIAMA est plus qu’un livre, c’est un grand trésor. C’est un guide sur le chemin de la réussite matérielle et de l’autonomie financière. Pas à pas, Ricardo Kaniama montre au lecteur comment gravir une marche après l’autre les escaliers qui conduisent au succès matériel.

Rayons d’Afrique – Construire le narratif africain

Le samedi matin, vous avez le choix puisqu’à partir de 10 heures, le journaliste émérite Alain Foka partagera son savoir des enjeux de l’Afrique en ce 21ème siècle à travers une conférence dénommée « La responsabilité des jeunes pour construire le narratif africain». Cette rencontre d’échanges est une sorte d’éveil de conscience et d’acquisition de connaissances parce que qui a l’information détient le pouvoir dans cette société de l’information dans laquelle nous vivons. Alors, Si vous êtes impatient d’aiguiser vos acquis sur les enjeux de l’Afrique, rejoignez Alain Foka à la salle de conférence Mahatma Gandhi. Entrée libre.

Rayons d’Afrique – Concert

Rayons d’Afrique, c’est aussi un concert musique ce samedi partir de 18 heures à l’espace Soleil d’Afrique. Des artistes comme Dicko Fils, Mali Yaro, Idi Sarki, Mouna, Mister Kal vont prester pour transmettre des messages de soutien au public. Un bon plan pour s’égayer ce samedi soir si vous avez un petit temps de libre.

CINEMA – JUJU STORIES

Si vous préférez du cinéma en salle, ce film frisson Nigérian mélange l’horreur au drame. C’est un film en trois parties qui explore les histoires de juju (magie) enracinées dans le folklore nigérian et les légendes urbaines, écrit et réalisé par le nouveau collectif de cinéma nigérian connu sous le nom de Surreal16. Au cas où vous cherchez un endroit idéal pour passer du temps à deux ou en famille, la Blue Zone servira de cadre pour pimenter votre soirée qui sera sans doute riches en émotions. Ce sera ce vendredi à 18 heures avec rediffusion dimanche à 18h30. Entrée, 1500 Fcfa.

CINEMA- LAST NIGHT IN SOHO

LAST NIGHT IN SOHO met en scène l’histoire d’une jeune femme passionnée de mode et de design qui parvient mystérieusement à retourner dans les années 60 où elle rencontre son idole, une éblouissante jeune star montante. Mais le Londres des années 60 n’est pas ce qu’il parait, et le temps semble se désagréger entrainant de sombres répercussions. Vous l’aurez compris, les émotions seront à leur comble et vous allez adorer si vous kiffez les films d’horreur. Ce sera ce vendredi à 20 heures à la Blue zone. Rediffusion samedi à 15h45 puis dimanche à 20h30. Entrée, 1500 Fcfa.

Abdoulaye Ali

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page