Blog

Délestage intempestif : la galère se poursuivra jusqu’en mi-juin au moins (La raison)

A Niamey, la disponibilité du courant électrique ne dépasse pas 4 heures de temps depuis quelques jours. Une période difficile qui coïncide avec le mois béni de ramadan provoquant à la même occasion un tollé au sein de la population. Face à cette situation, la Nigelec sort enfin de son mutisme et s’explique…

Parles en sur les réseaux sociaux !

Panne de groupes, forte demande, perturbations du réseau en provenance du Nigéria sont les raisons majeures avancées par le Directeur général de la Nigelec, Khalid Alassane. Après une visite effectuée hier jeudi 09 mai 2019 sur plusieurs installations de la Nigelec, M. Alassane et son ministre de tutelle Amina Moumouni ont fait face à la presse.

Le Dg de la Nigelec fait savoir d’entrée que le groupe PC4 de Goudel d’une capacité de 10 Mw est tombé en panne depuis le 26 novembre 2018 et est irréparable. Ce qui engendre une perte de la même capacité (10 Mw) sur la production de la Nigelec.

Ensuite, il fait savoir que le mois de mai est un mois de forte chaleur et coïncide avec la période du ramadan occasionnant une hausse de la demande d’environ 10 à 15 Mw.

Troisième raison, M. Alassane informe que le groupe 4 de la centrale de Gorou Banda est en panne depuis des jours.

Quatrième fait d’arme toujours selon notre source, les nombreuses coupures sont dues aux perturbations du réseau électrique du Nigéria qui fournit 75Mw au Niger. « Nous n’avons aucun contrôle sur le réseau au Nigeria qui est instable, et c’est ce que nous subissons,» a t-il laissé entendre.

Un cocktail de raisons que le Dg de la Nigelec présente sans oublier la période de forte chaleur qui endommage les installations de la société électrique nationale à l’exemple du post Niamey 3 dont le condensateur a explosé à cause de la surchauffe.

Galère jusqu’en mi-juin au moins

Si le Dg de la Nigelec informe que des mesures sont prises pour remplacer les postes défectueux, ces engins d’une capacité de 20 Mw seront acheminés à Niamey vers mi-juin.

Visiblement impuissant devant la situation, le Dg de la Nigelec s’en remet à la période pluvieuse (qui pointe à l’horizon) pour une baisse de la demande. « La situation va s’améliorer et les délestages vont s’atténuer peut-être d’ici la semaine prochaine».

Toutefois, le Dg déjà critiqué au sein de l’opinion ne prend pas de risque. « Je pense qu’il ne faut rien cacher à la population, elle va passer un mois de ramadan difficile.»

En ce qui concerne l’absence de communication sur ces mauvaises séries de délestage, M. Alassane s’est défendu à sa manière : « Ce sont des situations imprévisibles. Nous même on ne s’attendait pas à de telles situations et par conséquent, on ne peut pas communiquer à chaque fois ; ni prévoir un calendrier des perturbations ou des délestages

Abdoulaye Ali

Commentaires

commentaires


Parles en sur les réseaux sociaux !
Tags
Show More

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close