Divers

Drame, Cet homme tue leurs deux filles et se suicide (Détails d’un divorce mal tourné)

Au Canada, un divorce a mal tourné entre Kpatcha Essosom et Lise Nadjombé, tous Togolais légalement mariés depuis des années. L’homme a tué ses deux filles avant de se donner la mort.

Kpatcha Essodom de nationalité togolaise se donne la mort après avoir tué ses deux filles Liel 5 ans et Orli 3 ans.

Toute la province du Québec est sous le choc depuis l’annonce du double meurtre suivi du suicide du meurtrier Kpatcha Essodom le 22 septembre dernier.

Selon les recoupements faits auprès de la famille de la dame et de leur entourage à Lomé par le responsable notre média d’agendalome.com, le couple bat de l’aile depuis un moment. Des incompréhensions ayant conduit au divorce sollicité par la dame.

C’est après que le divorce soit prononcé que l’homme se rendrait compte de comment il a tout perdu (biens matériels, immatériels, etc) en plus des engagements financiers que le tribunal a exigé de sa part vis-à-vis de sa famille sans oublier la garde des enfants accordée à la dame. « Le monsieur aurait été dépassé par la décision du Tribunal et a commis l’irréparable, » susurre leur entourage basée à Adidogomé à la périphérie de la capitale togolaise.

Selon la Police alertée mercredi après-midi vers 14 heures par un voisin dans les rues de Dunkerque, la Police a découvert ce que craignaient les voisins. Le corps sans vie de Liel, Orly et Kpatcha, leur papa.

«C’étaient des gens ordinaires, exemplaires, une très très belle famille. Ce n’est pas normal,» a confié une voisine à nos confrères du journaldequebec.

«À la suite de l’enquête du SPVG [Service de police de la Ville de Gatineau], des expertises de son service d’identité judiciaire ainsi que des autopsies pratiquées à Montréal par les experts du laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale, il a été déterminé qu’il s’agit d’un double meurtre suivi d’un suicide,» a informé jeudi dernier la Police de Gatineau à travers un communiqué.

La dame venait d’obtenir la garde exclusive des enfants auprès du Tribunal, il y a de cela quelques heures, mais les enfants étaient en ce moment avec le monsieur. Et le drame s’est produit dans la résidence du monsieur.

Les voisins se rappellent d’une dispute éclatée entre les deux parents, tous des fonctionnaires fédéraux au Canada lorsque la maman était partie récupérer tôt ses enfants. Le monsieur aurait frappé la femme à la figure selon les voisins.

«C’était de la violence physique, se souvient-il. Mais même après ce conflit, on voyait [le père] dans son état normal. Je ne voyais aucun indice qu’un événement comme ça allait arriver.»

« Je lui ai dit beaucoup de courage, elle a dit pourquoi le courage, je lui ai dit beaucoup de patience, elle dit pourquoi patienter, pour elle n’y a plus de raison pour tout cela » a confié la dame à une de ses amies.

Dans la vidéo des confrères de TVA, l’on voit des voisins aller déposer des fleurs devant la résidence où s’est produit le drame.

 Lady Samira

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page