Divers

« J’ai rompu avec mon gars qui était fauché. Il est riche maintenant, comment me remettre avec lui ? »

Dans la rubrique « Divers » de cet après-midi, une histoire souvent connue de tous est sur la table. Une demoiselle à la recherche d’un foyer s’est mise en relation avec un jeune homme. Constatant qu’il n’est pas aisé financièrement, voici comment elle s’est servie de la Covid-19 pour se séparer de son partenaire. Voyant aujourd’hui que le monsieur gravit l’échelon de l’ascension social, elle veut à tout prix la reconquérir. « Je l’aime» a-t-elle dit. Des conseils pour elle ?

Une jeune femme souhaitant garder l’anonymat a sollicité le conseil d’ « Auntie Momoza » une coach conseillère en relations amoureuses sur les réseaux sociaux.

La jeune femme nourrissant des regrets raconte dans son histoire qu’il est amoureux d’un jeune homme, mais ne sait pas comment s’y prendre.

En effet, la dame était déjà sortie avec le monsieur par le passé. Constaté que ce dernier était fauché, elle a coupé le contact avec son partenaire en laissant croire qu’elle était morte de la Covid-19.

Les deux tourtereaux n’ayant pas eu le temps de se connaître réellement pour avoir des amis en commun, son partenaire ne pouvait pas non plus assister à ses funérailles à cause du nombre limité des membres de la famille pour des funérailles durant cette période. Le plan macabre est parfait.

Sauf que son plan est vite rattrapé par les réalités de la vie. Continuant par suivre l’actualité de son ancien amoureux sur les réseaux sociaux, elle se rend compte qu’il n’est plus fauché que ça et qu’il avait une meilleure vie.

Elle cherche donc des conseils pour savoir comment procéder pour se remettre avec lui.

Voici ci-dessous son message complet:

« Salut auntie Momoza.  Merci de garder mon anonymat. Voilà, je suis sortie avec un gars l’année dernière mais il était tout le temps fauché.  Il m’aimait et avait bon cœur, mais les poches étaient vides.

Je ne savais pas comment le larguer, alors j’ai simulé ma propre mort.  J’ai discuté avec lui sur WhatsApp me faisant passer pour ma cousine utilisant mon téléphone et je lui ai dit que j’étais morte.  Je lui ai dit que seules 50 personnes seraient autorisées à venir à mes funérailles en raison des réglementations gouvernementales, donc seuls les membres de la famille.  Après ça, je l’ai bloqué partout.  J’ai un faux compte que j’utilise pour traquer les gens, donc je surveille ses publications.  Il a été blessé après ma fausse mort.  Il a posté sur moi pendant des mois après ma mort.

Heureusement, nous n’avons jamais eu d’amis communs.  Dernièrement, j’ai remarqué que les choses allaient bien pour lui.  Il a un travail et semble bien gagner sa vie.  Je veux retourner vers lui mais je ne sais pas comment m’y prendre car il pense que je suis morte.  Merci de me donner des conseils.  J’aime mon homme.”

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page