Economie

La croissance économique du Niger devrait passer à 6,9% cette année (FMI)

Le Fonds monétaire international (FMI) a exprimé mardi sur son site web son satisfecit au Niger pour la mise en œuvre de la première revue du programme de réformes visant à améliorer la résilience de son économie.

Pour le FMI (Fonds monétaire international), la croissance économique du Niger devrait passer à 6,9% cette année 2022.

L’institution de Bretton Woods s’est basée sur les résultats de la mise en œuvre de la première revue du programme de réformes visant à promouvoir une croissance économique résiliente et inclusive.

Si cette première revue venait à être validée, le Niger pourra bénéficier d’un financement de 53 millions de dollars, soit 30% de la quote part de Droits de tirage spéciaux (DTS).

Après appréciation du niveau de la mise en œuvre de la première revue du programme de réformes, le FMI informe que la plupart des objectifs macroéconomiques quantitatifs a été atteinte. Ce qui lui donne la possibilité de faire des projections.

« Après une décélération substantielle à 1,3 % en 2021 suite aux effets néfastes des chocs climatiques et de l’insécurité sur le secteur agricole, la croissance devrait rebondir à 6,9 % en 2022, grâce à la reprise de la production agricole et à l’accélération de la mise en œuvre de grands projets d’investissement liés à l’oléoduc vers le Bénin,» informe Antonio David, chef de l’équipe des services du Fonds chargé de la supervision du programme.

L’institution note tout de même un taux élevé de l’inflation dans le pays due à la conjoncture économique mondiale, mais elle n’est pas de nature à annihiler les efforts de progression de la croissance économique.

« Par ailleurs, la situation sécuritaire au Sahel et l’instabilité politique dans les pays voisins, ainsi que les conditions climatiques incertaines continuent de faire peser des risques sur les perspectives économiques du Niger. La guerre en Ukraine exacerbe ces défis en ajoutant aux pressions mondiales et locales sur les prix alimentaires,» précise le FMI qui ajoute que les efforts doivent continuer surtout 17% de la population risque d’être confrontée à une insécurité alimentaire entre juin et août (période de soudure).

Le programme de réformes du FMI aide le gouvernement à améliorer la mobilisation des recettes intérieures, la qualité des dépenses publiques, la transparence et la lutte contre la corruption.

Lady Samira

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page