Energie et Hydrocarbures

Le ministère du Pétrole garde le silence par rapport au contrôle des recettes budgétaires (Cour des comptes)

Dans son rapport général public comptant pour l’année 2021, la Cour des comptes a regretté le silence constaté auprès du ministère du Pétrole pour les résultats de la mise en œuvre des recommandations dans les industries extractives.

Le ministère du Pétrole n’a pas facilité le travail de la Cour des comptes dans le suivi de la mise en œuvre des recommandations antérieures.

Dans le rapport général public et plus précisément au titre du contrôle des recettes budgétaires issues des industries extractives pour les années 2013 et 2014, 03 recommandations adressées au ministère en charge du Pétrole sont restées sans suite.

La Cour a mentionné dans le rapport le silence comme réponse à la « la lettre n° 133 du 14 juillet 2021 adressée au Ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables lui demandant de faire parvenir à la Cour l’état de mise en œuvre des recommandations formulées à l’occasion du contrôle de recettes budgétaires issues des industries extractives au titre des exercices 2013 et 2014 et de l’audit pilote de conformité des contrats et des revenus issus du secteur des industries extractives au titre des exercices 2015 et 2016.»

21 recommandations au total ont été formulées en 2019 par la Cour au titre du contrôle des recettes budgétaires issues des industries extractives. 03 parmi ces recommandations revenaient au ministère en charge du Pétrole.

Demain, agendaniamey.com reviendra sur l’état de mise en œuvre des recommandations dans les ministères en charge des Finances et des Mines.

Lady Samira

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page