Energie et Hydrocarbures

Plus d’un million de litres d’essence super saisis au Niger en 2021

Plus d’un million de litres d’essence super de contrebande a été saisi en 2021 au Niger. Ce chiffre montre l’existence d’une fraude d’hydrocarbures dans le pays et constitue un manque à gagner à l’Etat.

C’est au total 1.328.610 litres d’essence super qui a été saisie et rétrocédée à la Société Nigérienne du Pétrole (Sonidep) en 2021.

L’information a été donnée par Illo Amadou Aboubakar, directeur général adjoint dans une interview accordée à nos confrères de l’ANP.

Le Niger fait face à une fraude massive des hydrocarbures au niveau des régions frontalières (à cause de leur porosité) notamment celles du Nigéria. Ce qui constitue un manque à gagner à la Sonidep, la société en charge de la sécurité des approvisionnements et de la commercialisation de ce liquide dans le pays.

Réplique

Pour lutter contre ce fléau qui freine la mobilisation des ressources internes de l’Etat, le gouvernement a institué le marquage des produits pétroliers destinés à la consommation locale, annonce le Directeur général adjoint de la Sonidep. Cette procédure sera mise en œuvre très bientôt et des contrôles périodiques s’effectueront au niveau des stations service, des camions citernes et tout autre site déposant les produits pétroliers, a-t-il ajouté.

« Aussi dans le cadre de l’export, la société a placé des agents de sécurité le long des frontières notamment à Dambarto, Ayorou et Torodi afin de vérifier la vacuité des camions citernes  au niveau des chargements et aussi de procéder à  l’apurement de toutes citernes sorties du territoire national.»

Pour éviter les manques à gagner, la Sonidep dit avoir doté la brigade mobile de la douane de matériel roulant. «Nous avons mis en compétition toutes les directions régionales de douane pour que nous puissions proposer  des prix à toute direction qui aurait un bon résultat,» a-t-il informé.

illo Amadou Aboubakar a conclu en invitant la population à « consommer les produits SONIDEP qui sont de meilleure qualité et qui ne nuisent  pas à la qualité des moteurs et aussi d’éviter l’entreposage du carburant qui constitue un véritable danger pour la population.»

Le Niger exporte du pétrole depuis 2011 et veut porter l’apport de l’or noir à 25% du PIB et 45% des recettes fiscales.

En 2017, 1.072.149 litres d’essence super ont saisies et rétrocédées à la Sonidep ; 1.338.055 litres en 2018 ; 716.194 en 2019 ; 825.214 litres en 2020.

Abdoulaye Ali

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page