Economie

191 milliards de Fcfa de l’UE pour soutenir le développement au Niger

L’Union européenne (Ue) débloque près de 200 milliards de Fcfa pour soutenir le développement au Niger. La signature est intervenue hier entre la Commissaire au développement de l’Ue Jutta Urpilainen et Hassoumi Massaoudou, chef de la diplomatie Nigérienne.

L’Union européenne (Ue) débloque 191 milliards de Fcfa (300 millions d’euros) au profit du Niger.

Ce financement qui soutiendra plusieurs secteurs de développement du Niger s’inscrit dans le cadre de la stratégie « Global Gateway », un nouveau programme d’action annuel proposé par l’Union européenne durant le sommet Afrique-UE de février dernier.

Ce financement comprend 3 grands axes de coopération : les réformes, la gouvernance, l’éducation notamment la scolarisation des jeunes filles.

En fonction de la vision du Niger, l’Ue a débloqué 195 millions d’euros (près de 128 milliards de Fcfa) pour renforcer les institutions et soutenir le programme de réformes au Niger.

Le second financement de 50 millions d’euros (plus de 32 milliards de Fcfa) est destiné du projet Nexus Trois frontières. Il s’agit de renforcer la sécurité et les les services socio-économiques au bénéfice des populations (y compris réfugiées, déplacées, retournées et hôtes) dans la zone des trois frontières avec le Mali et le Burkina Faso, fragilisée par le terrorisme.

Enfin, le projet de soutien à l’éducation (notamment la scolarisation de la jeune fille) et la création d’emplois d’un montant de 50 millions d’euros également. Il vise à favoriser le retour à l’apprentissage des quelques 2,6 millions d’élèves non scolarisés et pour offrir des possibilités de formation ainsi que des opportunités économiques pour les jeunes. Les interventions se concentreront dans les régions de Maradi, Niamey et Agadez en vue de renforcer le système éducatif et de formation et le développement du secteur privé dans ces zones, lit-on sur le site officiel de la délégation de l’Ue au Niger.

Après les signatures, la commissaire a effectué 2 visites de terrain : la première était dans une usine de production de farines enrichies Misola gérée par un collectif de femmes, une preuve que le Niger fait des efforts pour lutter contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.

La seconde visite était à l’école secondaire Hima Yankori pour voir les efforts du gouvernement en matière de scolarisation des jeunes et des filles.

Jutta Urpilainen a terminé sa visite par une audience avec le Président Mohamed Bazoum à la Présidence avant de qualifier son séjour de « très fructueux».

Lady Samira

 

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page