Sécurité

Le Niger facilite le retour des déplacés aux frontières du Nigéria et du Mali

Le Niger passe à l’offensive dans la lutte contre le terrorisme. Un plan de retour a été défini pour le retour des populations déplacées depuis des années dans leurs villages frontaliers au Nigéria et au Mali.

Un plan de retour est défini pour le retour des déplacés aux frontières du Nigéria et du Mali.

Hier, la cérémonie officielle de retour des populations déplacées des villages de la commune de Tondikiwindi à Ouallam frontalière au Mali s’est tenue en présence de Daouda Djibo Takoubakoye, Directeur de Cabinet adjoint du Président de la République.

Ce plan de retour concerne environ 10.000 personnes qui regagneront leurs villages après 3 années passées à Ouallam. Mieux, le dispositif de sécurité leur permettra de pouvoir reprendre « leurs activités économiques en toute quiétude, surtout en ce début d’hivernage, » précise le site officiel de la Présidence.

Samedi dernier, le Président Mohamed Bazoum était en visite à Diffa, région frontalière au Nigéria qui subit des attaques de Boko Haram depuis 2015. Dimanche, il a visité les villages Jalori, Garin Dogo et Geskerou situés le long de la frontière toujours dans le cadre du retour des populations déplacées.

45 villages de la commune de Geskerou regagneront donc leurs localités. Le Président Nigérien a  visité aussi « les positions des FDS de Garin dogo et de Geskerou pour évaluer le dispositif de sécurisation de ces villages,» renseigne le site présidentiel.

A Garin Dogo, le détachement de la Garde nationale en poste pour la protection des villageois a repoussé deux attaques ces dernières semaines.

Lady Samira agendaniamey.com

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page