Economie

Le Niger prend la présidence de l’OHADA et veut en faire un bras juridique de la ZLECAF

Le Niger succède au Mali à la Présidence de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA). La cérémonie de passation de témoins et de dossiers s’est tenu hier au centre international de conférences Mahatma Gandhi.

Le Niger prend la présidence de l’OHADA et veut en faire un bras juridique de la ZLECAF.

Pour une année entière, le Niger qui succède au Mali va donc assurer la présidence du Conseil des Chefs d’Etat et de gouvernement ainsi que celle du Conseil des ministres de l’organisation qui regroupe 17 Etats membres provenant de l’Afrique et de l’Océan indien.

La mission du Niger sera de continuer les efforts consentis jusque là pour mieux accompagner les milieux d’affaires privés et publics, attirer les investisseurs tant domestiques qu’internationaux.

Après avoir remercié le Mali pour son mandat, le ministre Nigérien de la Justice, garde des Sceaux Ikta Mohamed Abdoulaye a reconnu l’enjeu de l’heure à savoir les tensions de trésorerie auxquels font face les institutions de l’OHADA du fait des arriérés importants de contribution des Etats membres ainsi que des défis que constituent le renouvellement du personnel des différentes institutions. «Tous ces défis peuvent être relevés si nous travaillons en parfaite intelligence avec tous les Etats membres avec pour but ultime la réalisation de nos objectifs communs, » a-t-il rassuré.

Il a aussi promis qu’au cours de ce mandat, le Niger s’engage à « poursuivre l’œuvre d’intégration juridique des économies de nos pays a travers les activités de gouvernance, les activités normatives, de renforcement des Capacités ainsi que celles de Promotion, de représentation, de coopération et de coordination.» 

Le Garde des Sceaux du Niger ajoute que le Niger compte faire de l’OHADA durant son mandat, « le bras armé juridique de la Zone de Libre Echange Continentale africaine (ZLECAf)

Pour le Premier ministre Nigérien Ouhoumoudou Mahamadou représentant le Président Mohamed Bazoum, « le Niger compte mettre à profit cette présidence pour consolider les acquis et impulser une nouvelle dynamique à notre Organisation en vue d’une plus grande intégration de nos économies, dans un contexte marqué par l’entrée, en vigueur du traité instituant la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) et son lancement officiel. En effet, au-delà des seuls Etats membres, l’action de l’OHADA doit s’étendre sur l’ensemble du Continent pour une mise à l’échelle des expériences réussies en matière d’intégration juridique des économies africaines.»

C’est la seconde fois que le Niger, membre fondateur, va présider les institutions de l’OHADA après son remarquable mandat de 2007. L’OHADA, c’est 275 millions de consommateurs pour un PIB cumulé de plus de 200 milliards de dollars US.

Abdoulaye Ali

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page