Littérature

3 artistes Nigériens primés au Concours international de contes sur les valeurs africaines

Le Niger fait briller son 5ème art à l’international. 3 Conteurs ont été primés parmi les 22 artistes lauréats du Concours de contes sur les valeurs culturelles africaines. Lancé par le Centre d’Etudes Linguistiques et Historiques par Tradition Orale (CELHTO), la remise des prix s’est tenue mardi dernier.

3 artistes Nigériens sont lauréats du Concours international de contes sur les valeurs africaines.

La remise des prix aux 22 lauréats sur les 148 participants s’est déroulée mardi lors de la journée mondiale du conte au Centre d’Etudes Linguistiques et Historiques par Tradition Orale (CELHTO) sis à Niamey.

Les lauréats Nigériens sont Saleh Ado Mahamat, avec son conte intitulé « Les trois touffes du sage », 1er prix dans la thématique «Le savoir-vivre, la tolérance et le respect de l’autre» ; Mamane Iro Salifou avec son conte « une fête peule », 3ème prix pour la thématique «L’honneur, le sens de la famille et l’appartenance au groupe» ; et Sani Bouba Boubacar, 1er prix dans la thématique «l’hospitalité et l’entraide» avec son ouvrage ‘’Gatangatanku’’.

Pour Néné Gueye, chargée de programme «langues africaines» au CELHTO-UA, l’objectif de ce concours lancé en 2020 est d’enseigner les valeurs africaines par le conte. «Ce sont des leçons de vie fondées sur les valeurs morales. Le conte argumente l’imagination de l’enfant et lui explique une particularité du monde.»

Le second objectif est que le Celtho-Ua veut rendre disponible des matériels didactiques en langues africaines. Cela permettra aux écoles d’avoir des matériels de lecture à leur disposition.

Ce concours a aussi permis de constituer une banque de données des valeurs africaines pour la recherche et cela a permis de créer un réseau d’auteurs et de conteurs afin de tirer le maximum de profits de nos traditions orales.

Plusieurs valeurs africaines comme l’humilité, la résilience, la culture de la paix, l’éthique, la tolérance, le respect, le savoir, etc ont été développées durant ce concours. Pour notre source précitée, ces valeurs ont permis au continent d’être résilient face à la Covid-19 qui a bousculé l’ordre mondial. «Je pense que nous africains, nous sommes allés au plus profond de nous pour chercher ces valeurs qui nous ont été inculquées dès le bas âge et qui dormaient en nous. D’où la nécessité de ne pas laisser en rade ces valeurs culturelles qui sont même le sens de notre épanouissement, le socle de développement endogène de notre continent.»

Lady Samira

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page