Sante

625 femmes victimes de fistule au Niger en 2021 (Ministre de la Santé)

Le monde célèbre ce lundi la journée internationale pour l’élimination de la Fistule (JIF). L’occasion pour le ministre Idi Illiassou de dresser le bilan des efforts dans la lutte contre cette maladie et les espoirs à entretenir.

625 femmes sont victimes de fistule au Niger en 2021.

C’est le ministre de la Santé Dr Idi Illiassou qui a donné les chiffres en ce jour de la journée internationale pour l’élimination de la Fistule (JIF).

«Au Niger, en 2021, ce sont 625 cas qui ont été répertoriés dans nos centres de prise en charge repartis dans les 8 régions,» a-t-il déclaré tout en appelant tous les acteurs à une mobilisation conséquente des ressources pour un Niger sans fistule.

Le thème retenu au niveau mondial cette année est «Mettre fin à la fistule maintenant, investir dans les soins de qualité et responsabiliser les communautés».

Pour atteindre cet objectif indiqué dans le thème, le ministre mentionne la création d’un Centre National de Référence de Fistules Obstétricales à Niamey, la création et la décentralisation de la prise en charge médico-chirurgicale aux 7 Centres de Santé Mère-Enfant du pays.

«C’est pourquoi, le ministère en charge de la Santé publique compte impliquer davantage les leaders politiques et d’opinions, les élus locaux, les autorités administratives et coutumières, les professionnels de la santé, les Organisations de la Société Civile, les communautés et les partenaires techniques et financiers, pour une mobilisation conséquente des ressources extérieures mais aussi domestiques afin de lutter durablement contre ce fléau,» ajoute le ministre qui touche du doigt l’insuffisance de ressources pour financer beaucoup plus efficacement cette lutte et la faible responsabilisation des communautés comme principaux défis dans cette lutte.

Raison pour laquelle il a rappelé et soutenu la volonté du gouvernement consistant à lever certaines barrières socioculturelles qui favorisent les mariages des enfants et les grossesses précoces ainsi que le changement de mentalité concernant le recours tardif aux centres de santé avec leur corollaire de complications dont la fistule génitale.

50.000 à 100.000 nouveaux cas de fistule sont enregistrés chaque année dans le monde et actuellement, plus de 2 millions de femmes et de filles sont victimes de cette maladie. La fistule se caractérise par l’incontinence urinaire ou des selles due à une lésion grave durant un accouchement (perforation entre le vagin et la vessie) long et difficile en l’absence d’un personnel de santé qualifié et de soins obstétricaux d’urgence comme la césarienne.

Lady Samira

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page