Lotti

Lotti, Cette jeune femme gifle son amoureux qui lui demandait en mariage (Vidéo)

Les jeunes Nigérians ont récemment assisté à une scène surréaliste. Un jeune homme fou amoureux d’une demoiselle sort le grand jeu : une demande de fiançailles surprise. Sauf que cela a tourné au vinaigre et ce jour restera inoubliable pour le jeune homme. La vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux.

Notre Lotti de la semaine vient du Nigéria et cela raconte la gifle reçue par un jeune homme pour … avoir demandé la main de son amoureuse en mariage.

Dans la vidéo, l’on voit un jeune homme dans un lieu public qui ressemble à une université ou un institut. Afrikmag parle de l’Université Ambrose Ali d’Ekpoma, dans l’État d’Edo.

Alors qu’ils étaient ensemble avec leurs amis ou camarades, le jeune homme visiblement fou amoureux de la demoiselle sort le grand jeu. Il adopte la position idéale, à genoux et a entre ses mains une bague de fiançailles.

Alors que leurs amis présents hurlaient sous le poids de l’émotion, l’on voit la demoiselle désemparée… « Are you ok ? ( Tu es sûr que tu vas bien ?) ». lance la demoiselle visiblement furieuse.

La foule crie alors à l’endroit de la femme de dire juste « oui ».

La tension est lourde et le jeune homme ajouta. « I love you (je t’aime) ». La demoiselle n’a visiblement pas aimé cette phrase et a sanctionné le jeune homme par une gifle sèche.

Le média « akintanews » qui a partagé la vidéo sur Instagram n’a pas donné d’autres détails. Mais, ce qui est sûr, la demoiselle n’a pas du tout aimé, une preuve que soit l’amour n’est pas réciproque, soit le temps et les circonstances ont été mal choisis. Le jeune homme gagnera sans doute en expérience.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Atinkanews.net (@atinkanews)

Lady Samira

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page