Sante

Niger, La césarienne ne sera plus gratuite à partir du 31 décembre 2021 (La raison)

C’est sans doute une mauvaise bonne nouvelle pour les familles au Niger. Les accouchements assistés connus sous le nom de césarienne ne seront plus pris en charge par l’État. C’est ce que l’on lit dans une note signée du ministère de la Santé publique et adressée aux directeurs régionaux de la Santé publique dont agendaniamey a obtenu copie. Voici la raison.

La gratuité de la césarienne est suspendue par le Niger et cette décision entre en vigueur le 31 décembre prochain.

Dans une note datée du 14 décembre dernier et adressée aux directeurs régionaux de la Santé publique et de la Population, la lettre signée du Dr Ranaou Abache, Secrétaire général au ministère rappelle que la gratuité en vigueur était le fruit d’une réallocation de fonds. « Suite à la restructuration du Projet d’appui à la population et à la santé (PAPS) intervenue lors de la revue à mi-parcours en juin 2018, le ministère de la Santé publique a obtenu en sa faveur, la réallocation des fonds (composante 2 à 1) du projet pour faciliter l’accès aux services de santé aux femmes enceintes avec des bons d’accouchement dans les régions d’Agadez, Diffa, Dosso, Maradi, Niamey, Tahoua, Zinder, » contextualise le ministère de tutelle.

C’est donc le projet PAPS qui prenait en charge les accouchements assistés depuis 2018 et permettait aux familles de dépenser 6500 Fcfa au lieu d’environ 400.000 minimum comme cela est de rigueur dans les cliniques privées.

La note signale que le PAPS arrivera à terme le 31 décembre prochain. La conséquence est l’arrêt de tout financement dudit projet dont la prise en charge de la césarienne.

Cette décision entrera en vigueur dans quelques jours partout dans les hôpitaux publics et cela fera grincer sans doute des dents dans les familles.

Abdoulaye Ali

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page