Sante

L’Etat adopte un nouveau type de vaccin pour réduire les décès dus au paludisme

Pour réduire les décès liés au paludisme au Niger, l’Etat adopte un nouveau type de vaccin antipaludique. Le ministre de la Santé publique, Idi Illiassou Mainassara a fait une communication sur le nouveau type de vaccin en conseil des ministres.

L’Etat Nigérien adopte un nouveau type de vaccin pour lutter beaucoup plus efficacement contre le paludisme.

En conseil des ministres du 27 avril dernier, le ministre Idi Illiassou Mainassara de la Santé publique a fait une communication sur le nouveau type de vaccin dénommé « Vaccin RTS/S/AS01».

Avec l’accord et le soutien de l’OMS, ce nouveau type de vaccin sera utilisé chez les enfants de moins de 5 ans, la tranche d’âge la plus touchée au Niger par le paludisme.

L’utilisation du vaccin RTS/S/AS01 réduit de 70% le paludisme grave ; 60% du paludisme simple ; 70% des décès dû au paludisme ; 60% des transfusions sanguines ; 50% de décès toutes causes confondues à l’exclusion des blessures et de la chirurgie.

Le paludisme est la maladie la plus meurtrière au Niger. Les enfants de moins de 5 ans, le couple mère-enfant et les femmes enceintes sont les couches les plus touchées.

Abdoulaye Ali

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page