Environnement

L’État sensibilise sur l’importance de la plantation de l’arbre pour la résilience des communautés

La 47ème édition de la fête de l’arbre a été célébrée hier au même moment de la commémoration du 62ème anniversaire de l’indépendance. L’État a profité pour sensibiliser  les Nigériens à planter chacun au moins un arbre.

La ministre de l’Environnement Garama Saratou a appelé hier tous les Nigériens à planter chacun au moins un arbre.

La Légion de la Gendarmerie nationale de Tillabéri a abrité la cérémonie officielle cette année de la  fête nationale de l’arbre et du lancement de la campagne nationale de reboisement 2022-2023,

Le thème retenu est « Lutte contre l’ensablement des cours et plans d’eau : une voie pour le relèvement et la résilience des communautés locales ».

Pour la ministre de l’Environnement, le reboisement au Niger s’entend « par ces milliers d’arbres mis en terres, chaque année, sur les sites de récupération des terres et de fixation des dunes et qui procurent, déjà, dans de nombreuses contrées de notre pays, des biens et services écosystémiques au profit des communautés locales.»

L’idée est donc d’emmener les Nigériens à observer des modes d’exploitation durables des arbres et des forêts sur les plateaux et les bassins versants ; les vallées et bas-fonds.

Ces actions permettront selon Garama Saratou Rabiou à restaurer les terres, envisager la protection et le maintien des cours et plans d’eau, afin de développer leur potentiel de productions.

« Les cours et plans d’eau constituent des écosystèmes particuliers autour desquels s’exercent des activités agro-sylvo-pastorales et halieutiques intenses et diversifiées. Ces écosystèmes sont favorables au développement de la pêche et de l’aquaculture, des cultures alimentaires et fourragères ainsi que celles de rente à travers la promotion de l’irrigation.»

Bilan

Garama Saratou a aussi dressé le bilan national en matière de reboisement. L’année dernière, les 6 espèces d’arbres plantés durant la célébration nationale au Camp de la Garde Nationale de Zinder a connu un taux de réussite de 100%. En 2019 et 2020 par exemple, les plantations d’arbres commémorés officiellement aux sites du Centre de la Mère et de l’Enfant de Tahoua et celui de l’Hôpital Régional d’Agadez ont permis de réaliser un taux de réussite de 92,2% et 100%.

Pour Saratou Rabiou, « ces résultats méritent d’être salués, quand on sait que dans les conditions du sahel, obtenir un taux de réussite supérieur à 50% en matière de plantation constitue en soi une prouesse.»

Lady Samira agendaniamey.com

Agenda Niamey

Sortez plus, vivez mieux ! Tous les bons plans de Niamey (Niger) sont sur agendaniamey le premier portail web culturel agenda de Niger. La référence pour l'actualité culturelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page